En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences  et vous proposer une navigation optimale.

Chers amis,

2018 va être un nouveau tournant pour le TOUR CYCLISTE FÉMININ INTERNATIONAL DE L'ARDÈCHE, avec le passage de la course en 2.1.  

alain coureon edito 3Ce passage si souvent demandé par les différentes championnes de toutes nationalités, qui sont venues s'affronter sur nos routes de l'Ardèche, de la Lozère, de la Drôme, de Vaucluse et du Gard.

Il est vrai que pour ces sportives, l'attribution de points UCI est différente et plus attractive pour elles et leurs équipes. Arguant le fait que c'était la plus belle et la plus difficile épreuve féminine par étape au calendrier international, elles ont sollicité ce changement légitime à maintes reprises.

Mais ce passage au cran supérieur n'est pas anodin pour l'organisation, avec les contraintes que cela implique et principalement les contraintes financières. En ARDÈCHE, nous n'avons pas l'habitude de mettre les deux pieds dans le même sabot, c'est la raison pour laquelle nous avons attendu d'être assez bien équipé et structuré avant de franchir le Rubicon.

A l'heure actuelle avec l'appui de solides et sérieux partenaires que sont: MELVITA, CNR, CRÉDIT MUTUEL, CHARCUTERIE GUEZE, RANC DAVAINE, ALLO TAXI, ABRINES TRAITEUR, NETTO LE TEIL, SKODA et la centaine d'enseignes de nos départements qui nous suivent et nous soutiennent nous pensons qu'il est temps de satisfaire à la demande de ces reines de la route qui nous émerveillent chaque année.

Ce tournant ne va pas se négocier dans la facilité et le dilettantisme, mais avec beaucoup de soucis et sera surmonté par notre professionnalisme.
Je fais entièrement confiance aux différentes équipes de supers bénévoles qui œuvrent avec brio depuis des années et qui ont élevé le tour au plus haut niveau international.
Je les remercie tous au passage et plus particulièrement les équipes qui assurent la sécurité : l'équipe de fléchage de Michel TARABBO, l'équipe de motos sécurité d'André LEOPOLD, l'équipe de signaleurs motorisés de Patrick BOURASSEAU, et l'équipe de signaleurs de Florian GAZAN. Si le tour est à un tel niveau, c'est grâce à tous ces bénévoles de l'ombre qu'il le doit.

Chers amis de nos belles contrées, nous vous attendons du 13 au 18 septembre lors des 7 étapes qui vont se dérouler sur nos routes pittoresques pour acclamer ces championnes hors normes.

 

VIVE LE CYCLISME FÉMININ, VIVE LE SPORT AU FÉMININ.

 

Le directeur du Tour, Alain COUREON.

Enregistrer

Go to top