4ème étape: Savasse / Montboucher-sur-Jabron

99 concurrentes au départ

Après 3 étapes, la distance parcourue est de 393 km à une moyenne de 32,6 km/h.
Dès le départ, les attaques se répètent mais le peloton contrôle la situation.
Au km 22, démarrage de l’américaine Heidi FRANZ (183) de l’équipe RALLY UHC qui emmène avec elle 14 autres coureuses.
Au km 30, les échappées ont 3 min d’avance à la moyenne de 34 km/h dès la première heure de course. On compte parmi le groupe, la française Laura ASENCIO (171) de l’équipe WNT Rotor et la dernière équipière de Marianne VOS (162), la hollandaise Jeanne KOREVAAR (164).
Les 15 échappées comptent alors 5min25s d’avance sur le peloton au km.42.
Le premier Grand Prix de la Montagne de 1ère catégorie est remporté par l’ukrainienne Ohla KULYNICH (2) de l’équipe d’Ukraine devant l’italienne Katia RAGUSA (85) de l’équipe Bepink.
Au km.60, le retaard du peloton est de 8min20s.

Dans l’ascension du col de Boutière, la hollandaise Laura VAN REGENMORTEL (152) de l’équipe SWABOLADIES est distancée.
Au bout de 2 heures de course, la moyenne est de 31,7 km/h.
Au passage du 2ème GPM de 1ère cat. de la journée, c’est l’italienne RAGUSA (85) qui passe en tête suivie de l’ukrainienne KULYNICH (2) et de l’espagnole LOPEZ GALLASTEGI (15).
L’allure des échappées est stable et l’écart avec le peloton se maintient. En raison de la chaleur (34°) la zone de ravitaillement est prolongée jusqu’à 10 km de l’arrivée.

Ce sont les coureuses de l’équipe VIRTU Cycling qui remportent les 3 premiers rushes de la journée : la hollandaise Anouska KOSTER (222) et l’italienne Sofia BERTIZZOLO (224).
Le 3ème GPM de 2ème cat. est remporté une nouvelle fois par l’italienne RAGUSA (85) de l’équipe Bepink. Elle prend provisoirement le maillot de grimpeur.
Au km 98, le peloton a 6 min 15s de retard.
Quelques attaques dans le groupe de tête sont rapidement contrées.
Toujours 14 championnes en tête de course, mais l’écart avec le peloton des leaders diminue.
Il n’est plus que de 6 min.
La descente après le petit Colombier est très rapide.
Aucune de ces échappées ne peut inquiéter Marianne VOS (162) pour le classement général.
En tête, Ohla KULYNICH (2) prend le maillot de la combativité.
A 10 km de l’arrivée, le peloton compte un retard de 5 min 40.
Les échappées ne seront pas rejointes avant l’arrivée.
A 3 km de l’arrivée, le peloton n’est plus qu’à 3min.
Le sprint est lancé à 300 m de l’arrivée, et c’est la hollandaise KOSTER (222) qui gagne l’étape.
Moyenne de l’étape pour les 138 km 32,83 km/h

.